AccueilPortail*GalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 16-12-08 en voiture au milieu des caravanes -2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minanga
Chaman
Chaman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1611
Age : 46
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: 16-12-08 en voiture au milieu des caravanes -2   Mar 16 Déc - 20:54

Bonjour à tous !

second rêve de cette nuit mouvementée !

Je conduis ma voiture, il y a ma compagne à côté de moi et notre petit à l'arrière (il ne sont pas tellement matérialisés, je sais qu'ils sont là mais rien de précis)
Nous sommes dans un endroit où il y a pas mal de camions, remorques et surtout des grosses caravanes (belles, en bon état, un peu comme dans les camps luxes des gitans/gens du voyage)

Je passe entre elles et à un moment je m'arrête pas loin d'une "pêche aux canards" (jeu pour les enfants dans les fêtes foraines), on ne descend pas de la voiture.

Au moment où je me décide à repartir je vois que c'est pas mal bouché vers l'avant.
Je me dis que je vais ressortir par là d'où je suis venu, je jette un œil en arrière mais les caravanes se sont déplacées, il y a encore un tout petit passage mais en marche arrière ça me paraît difficilement manœuvrable.

Je suis souriant, enthousiaste et optimiste, je dis à voix haute que vers l'avant ça doit bien pouvoir passer ou que je pourrais y faire demi tour pour reprendre par là d'où je suis venu mais en marche avant.

Donc j'avance, je me rend compte que devant c'est vraiment bouché, c'est le bout du camp, en arrière plan c'est la nature, pas de route, par contre j'ai la place pour faire demi tour.
J'entame donc un virage serré à gauche entre les caravanes et là je sens que dans un caravane tout près, il y a un enfant qui me regarde inquiet parce que j'ai touché quelque chose pendant ma manoeuvre.

Je regarde dans mon rétroviseur et je vois que j'ai effectivement embarqué une sorte de remorque, je sais qu'elle contient des jouets/objets qui appartiennent à cet enfant (elle est de couleur crème clair, il y a un couvercle dessus et elle est très bien protégée contre les chocs par une sorte de barre en métal qui en fait le tour en bas)
Comme je vois qu'elle est bien protégée je ne m'inquiète pas, avec ma voiture je vais juste la déplacer, je ne vais pas l'abimer, je termine donc ma manœuvre.

Je suis donc maintenant dans la direction "sortie de la voie sans issue" mais en marche avant.

Quand j'arrive au niveau de la caravane où il y avait l'enfant, nous nous retrouvons à l'intérieur, assis à table.

Il y a là un homme (rasé de près, le teint halé et les traits marqués par des rides profondes) assis à ma droite, c'est l'homme de cette famille et la femme est debout et s'affaire au repas.

Je suis un peu géné qu'on se retrouve chez eux comme ça alors je dis "je pouvais quand même pas partir comme ça sans vous dire que j'avais bousculé la remorque du petit"
Le père est affairé et ne relève même pas, il tripote quelque chose sous la table, comme s'il se roulait une cigarette ou quelque chose comme ça.

Je ne suis pas très rassuré car ce sont des gitans et je ne sais pas ce qu'ils pensent.

A un moment il dit qu'il va falloir qu'il demande à son frère de venir (je ne sais pas pourquoi)
Je suis donc toujours à table avec lui, j'ai l'impression que ma compagne et mon petit sont là aussi mais je ne sais pas où, (encore une fois pas très matérialisés)

Je redis que je me sens géné, alors il répond : "mais non ! t'es passé devant, t'es rentré, tu manges et puis voilà !"

Puis d'un coup comme ça il me demande de lui dire son age. Je suis surpris mais j'essaie de lui répondre, je scrute son visage, il a maintenant une barbe blanche pas très jolie, pas très fournie, sa peau est très sèche et se détache par endroit en fines mais grandes pellicules. A travers ça je vois ces traits qui sont restés jeunes. Je lui dit "dans les 32", il paraît satisfait et c'est sa femme qui s'approche de moi alors et me demande à son tour son age à elle, je la trouve belle, plus agée que lui, vers les quarante.

Pfiouuuuu, quel pavé, celui là !
Merci d'avoir lu jusque là. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tétra
Chaman
Chaman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 993
Age : 43
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: 16-12-08 en voiture au milieu des caravanes -2   Dim 21 Déc - 19:34

Bonjour,

Voici mon interprétation pour ce rêve:

Je conduis ma voiture, il y a ma compagne à côté de moi et notre petit à l'arrière. Nous sommes dans un endroit où il y a pas mal de camions, remorques et surtout des grosses caravanes.: L'idée maitresse de ce rêve est d'aborder l'ensemble des "caravanes, remorques..." que nous portons tous dans nos vies. Ce sont nos histoires, nos joies, mais aussi nos blessures et regrets. Chacun de nous tracte sa remorque, plus ou moins lourde en fonction de notre vécu.

Je passe entre elles et à un moment je m'arrête pas loin d'une "pêche aux canards", on ne descend pas de la voiture.: Ce rêve te replonge dans tes souvenirs, à un évènement précis qui a marqué une sorte de coupure dans ta vie. Cette image de "pêche aux canard" pourrait s'écrire la "Recherche de l'Amour réussi". Le canard est également le symbole de l'évasion et des voyages.

Au moment où je me décide à repartir je vois que c'est pas mal bouché vers l'avant.
: Il s'agit donc de ta relation avec ton ex-femme. Et plus précisément le moment où tu as compris que votre relation était "sans issue". Ton inconscient souhaite revenir sur cette rupture afin de la considérer différemment dans ton esprit.
Donc, tu constates que tu ne pourras pas progresser dans cette relation.

Je me dis que je vais ressortir par là d'où je suis venu, je jette un œil en arrière mais les caravanes se sont déplacées, il y a encore un tout petit passage: Prendre la décision de quitter ta famille t'a été très difficile. Non pas à cause de toi, mais à causes des "caravanes" des membres de ta famille. Leurs vies étant étroitement liées à la tienne, la marge de manœuvre pour sortir sans égratigner personne est vraiment très mince, mais tu fais de ton mieux. Tu tentes de sortir en prenant soin de préserver les personnes que tu aimes.
A travers ce passé, le lien se fait avec ton couple actuel pour en montrer toutes les difficultés qu'il rencontre à progresser sereinement. En effet, ce nouveau couple doit avancer en prenant soin de préserver tes enfants issus de ton premier amour. Ces deux couples sont liés.

mais en marche arrière ça me paraît difficilement manœuvrable.
: Il est effectivement impossible de faire "machine arrière", on ne peut changer le passé.

Je suis souriant, enthousiaste et optimiste, je dis à voix haute que vers l'avant ça doit bien pouvoir passer ou que je pourrais y faire demi tour pour reprendre par là d'où je suis venu mais en marche avant.: Tu avances vers la rupture avec confiance, mais également bonne conscience car tu penses avoir fait tout le nécessaire.
Pour faire le lien avec le présent, je dirai que ton couple actuel a du mal à se frayer un passage à travers toutes ces personnes qu'il faut préserver.

Donc j'avance, je me rend compte que devant c'est vraiment bouché, c'est le bout du camp, en arrière plan c'est la nature, pas de route, par contre j'ai la place pour faire demi tour.: C'est la fin de ton histoire. La fin d'un cycle et le début d'un autre.

J'entame donc un virage serré à gauche entre les caravanes et là je sens que dans un caravane tout près, il y a un enfant qui me regarde inquiet parce que j'ai touché quelque chose pendant ma manœuvre.: C'est à ce moment que tu commences à réaliser que malgré tous tes efforts, il t'es impossible de sortir de ce "camps de gitans" (qui est une grande famille) sans égratigner ton fils.

Je regarde dans mon rétroviseur et je vois que j'ai effectivement embarqué une sorte de remorque, je sais qu'elle contient des jouets/objets qui appartiennent à cet enfant. Comme je vois qu'elle est bien protégée je ne m'inquiète pas, avec ma voiture je vais juste la déplacer, je ne vais pas l'abimer, je termine donc ma manœuvre.: En quittant ta femme, tu déplaces loin de ton fils une partie de l'amour dont il a besoin, car cet amour c'est toi.

Quand j'arrive au niveau de la caravane où il y avait l'enfant, nous nous retrouvons à l'intérieur, assis à table.: C'est un peu comme si ton inconscient te plaçait face à toi-même afin de mieux comprendre ce qui se passe en toi.

Il y a là un homme assis à ma droite, c'est l'homme de cette famille et la femme est debout et s'affaire au repas.: C'est homme, c'est toi en tant que père de cette famille.

Je suis un peu gêné qu'on se retrouve chez eux comme ça alors je dis "je pouvais quand même pas partir comme ça sans vous dire que j'avais bousculé la remorque du petit"
Le père est affairé et ne relève même pas, il tripote quelque chose sous la table, comme s'il se roulait une cigarette ou quelque chose comme ça.
: Ce qui te perturbe c'est de savoir que ton départ va laisser une empreinte sur "la remorque" que ton fils devra porter avec lui le restant de sa vie.

A un moment il dit qu'il va falloir qu'il demande à son frère de venir (je ne sais pas pourquoi)
: Ce frère représente "le double" du rêve précédant. Ton double rôle de père et plus précisément la naissance de ce nouveau rôle de père par intermittence qui t'était jusqu'à présent inconnu.

Je suis donc toujours à table avec lui, j'ai l'impression que ma compagne et mon petit sont là aussi mais je ne sais pas où, (encore une fois pas très matérialisés). Je redis que je me sens gêné, alors il répond : "mais non ! t'es passé devant, t'es rentré, tu manges et puis voilà !"
: Cette phrase provient de ton inconscient comme pour t'indiquer comment tu devrais analyser les choses. Cette phrase pourrait se traduire par: Tu as rencontré ton ex - Tu l'as aimée - Maintenant tu leur donnes l'éducation que tu peux avec les moyens que tu possèdes - Et puis voilà! les choses sont aussi simples que çà.

Puis d'un coup comme ça il me demande de lui dire son age. Je suis surpris mais j'essaie de lui répondre, je scrute son visage, il a maintenant une barbe blanche pas très jolie, pas très fournie, sa peau est très sèche et se détache par endroit en fines mais grandes pellicules.: Il s'agit de la transformation de ton rôle de père: tu passes du père présent au père par intermittence. Ce changement de visage représente cette métamorphose de ton rôle de père vers une dimension nouvelle.

A travers ça je vois ces traits qui sont restés jeunes. Je lui dit "dans les 32",: Cette partie montre que dans cette relation de couple, tu quittes ta place d'époux, pour prendre celle de l'homme extérieur.

il paraît satisfait et c'est sa femme qui s'approche de moi alors et me demande à son tour son age à elle, je la trouve belle, plus âgée que lui, vers les quarante.: Ce nombre représente la durée d'accomplissement d'un cycle de notre vie. Par conséquent, il indique que le cycle qui correspondait à cette vie de famille est achevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minanga
Chaman
Chaman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1611
Age : 46
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: 16-12-08 en voiture au milieu des caravanes -2   Mar 6 Jan - 16:04

Ok, Tétra, merci :luv:

Je crois que le brassage est bien actif dans mes histoires d'amour et de paternité...
Ta lecture de ce rêve me conforte et m'encourage à poursuivre ! Very Happy

En avant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 16-12-08 en voiture au milieu des caravanes -2   

Revenir en haut Aller en bas
 
16-12-08 en voiture au milieu des caravanes -2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !
» Moment d'inertie d'une voiture
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Reveils en milieu de nuit - impossible de me rendormir
» Des exercices pour réduire son stress en voiture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Introspection :: Chambre :: Grimoire des songes :: Minanga(nanas-beh quoi?)-
Sauter vers: