AccueilPortail*GalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 psychologue et psychiatre

Aller en bas 
AuteurMessage
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: psychologue et psychiatre   Dim 15 Aoû - 20:21

j'aimerai juste savoir si quelqu'un peut me dire qu'elle est la différence entre un psychologue et un psychiatre... qui consulter quand on est "perdu" ? qui peut aider le mieux??? ... j'ai consulté une psy d'un EPSAN récemment mais çà n'a pas vraiment "passé" entre nous (en tout cas de mon coté).. après chaque consultation j'ai été dans un état pire qu'avant... j'ai passé des nuits blanches à cause d'elle.... je n'ose plus consulter et pourtant je sens que j'en ai besoin... mon petit mari m'a dit que je pouvais lui dire tout ce qui me pèse mais je ne crois pas que c''est la solution.. je crois qu'il faut en parler à quelqu'un de neutre... mais comment choisir? quels sont les critères à prendre en compte dans le choix d'un thérapeute??

merci de m'eclairer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: psychologue et psychiatre   Lun 16 Aoû - 21:46

Mamoune,

Très très très grossièrement, le psychologue rentrera en profondeur au niveau de la thérapie, il aura agira en fonction de toi, te "traitera" en fonction des tests qu'il te fera..

Le psychiatre analysera tes symptômes et te traitera en fonction de ces symptômes. Comme un médecin traite un malade en fonction d'un mal de gorge ou de ventre par exemple.

Par contre, tout dépend du psy en face de toi. Tout dépend du feeling. Un psychiatre, même s'il traite en surface peut te convenir selon son écoute, selon sa personnalité.., selon la confiance que tu arrive à acquérir en sa présence.

Sache par contre qu'un psychiatre est remboursé, un psychologue non. Mais sâche aussi qu'il existe des tas de branches en psycho.. Pour choisir, il faut que tu en parles à ton médecin qui, s'il est à ton écoute, saura te guider pour trouver si c'est un psychiatre comportementaliste, un psychologue spécialisé dans telle ou telle branche...

On dit qu'on fait souvent environ 5 essais pour trouver le bon, et encore, parfois on doit en essayer quelques uns de plus. Parfois tu peux tomber directement sur celui qui te correspond.

Par contre ton premier essai n'a pas été conculant. Mais là il faut que tu te demandes pourquoi. Qu'est-ce qui a cloché? Peut-être que ça ne venait pas du psy mais de ta façon d'appréhender la séance ou autre chose. Une autopsie mentale ne passe pas si facilement qu'on pourrait le croire. On pourrait dire: ça va me soulager d'en parler. Mais oui, c'est certain, cependant, ça remue, ça fait remonter des choses, faire des cauchemars.. c'est le processus logique.. on fait passer l'inconscient au conscient et là ça fait parfois très mal...

Plein de bisous, j'espère t'avoir renseigné un minimum..

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: psychologue et psychiatre   Mer 18 Aoû - 19:53

merci de m'avoir renseignée... je ne sais pas si çà vient de moi ou de la psy si çà n'a pas passé.. a la première séance elle m'avait demandé ce qui n'allait pas .. je lui parlait de ce qui me posait problème... elle n'a cessé de vouloir me faire changer de sujet en me demandant de parler de mon enfance a chaque fois que j'expliquais ce qui clochait...

a la 2e séance elle m'a demandé si je pensais a boire de l'alcool... jlui ai dit que non car je sais ce que l'alcool peut causer comme tord dans une famille (mon ex mari etait alcoolique) du coup elle m'a dit vous n'etes donc pas en depression mais vous faites simplement de petites crises d'angoisses...

la 3e séance c'etait le pompom.. elle avait 20 mn de retard (elle papotait avec une collègue )... pendant la séance elle a eu un coup de fil de son frère et a discuté avec lui du barbecue prévu le soir meme chez leur parents.... ensuite elle s'est "enervée" parce que je trouvais pas les mots justes sur ce que je ressens... je lui ai dit que j'allais quand meme pas inventer des mots pour lui faire plaisir... du coup elle a arreté la séance au bout de 20 mn au lieu de 30....elle paraissait exédée.. du coup çà m'a encore plus donné envie de me replier sur moi même..... déjà que je n'aime pas parler de ma personne... je ne me suis jamais sentie assez intéressante...

je n'ai pas connu beaucoup de psy mais je ne crois pas que ce soit très professionnel... c'est un psy d'un EPSAN que je voyais dans un centre médico psychologique...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: psychologue et psychiatre   Mer 18 Aoû - 20:05

ici je ne me sens pas jugée... j'arrives à parler de moi et de mes problèmes.... j'ai envie de m'en sortir et de retrouver l'energie que j'avais il y a un long moment de çà... j'ai envie de profiter de la vie et de mon petit mari.... mais il y a encore quelque chose en moi qui m'attire vers le fond... quelque chose qui m'empêche d'apprecier ces petits moments de bonheur au mieux... peut etre que maintenant que j'ai trouvé celui qui sait m'aimer, tous mes malheurs enfouis au fond de moi remontent à la surface... j'ai parfois l'impression d'etre une cocotte minute prête à exploser d'une minute à l'autre...

a trop aider les autres on fini par se perdre sans s'en rendre compte et c'est dans ces moments là qu'on découvre ses vrais amis.....

mon père disait toujours : c'est quand tu est dans la mouise que tu reconnais tes vrais amis.. moi j'en ai très peu... je parles avec mes voisins mais je ne lie plus d'amitié...

en tout cas merci de m'aider à voir un peu plus clair...
merci de me laisser poser mes mots ici....
merci de me laisser poser mes MAUX ici...
peut etre qu'un jour je pourrai a nouveau aider quelqu'un en retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: psychologue et psychiatre   Jeu 19 Aoû - 9:03

Je comprends ce que tu as ressenti. Je crois que je serais partie en pleurant sans revenir personnellement... Mais...

Parfois ça peut faire partie du "jeu" ce genre d'attitude. ça permet de cerner la personne en face, de voir ses réactions.

Par exemple en soutenance de mémoire (en psychologie) une amie a vu son interlocuteur mater sa montre toutes les 5 secondes avec un air excédé. C'est pour décontenancer, faire lâcher la personne en face, voir ses réactions et enfin faire sauter la barrière psychologique qui te bloque et qui justement t'empêche de sortir des mots.

Après il y a la façon, le moment de le faire. La psy est censée mesurer tout ça. La tienne a peut-êter trop forcé sur la dose. Et pas au bon moment...

Je comprends que tu veuilles t'en sortir et on est là pour toi ici. Il y a quelques temps tu t'étais confiée à moi par mail et je n'y ai pas répondu, ce n'était pas un oubli. C'était volontaire car c'est important que tous les échanges se fassent ici, dans ce petit chalet qu'est le forum afin que toutes ces petites choses ne sortent pas de la pièce. J'ai fait l'erreur plusieurs fois de laisser rentrer les maux de mes petits rêveurs dans ma bulle et ce n'est pas évident de tout gérer.

Sur le forum tu peux te confier dans la partie journal intime, seuls les membres du forum peuvent y avoir accès. Les gens de l'extérieur se verront demander de rentrer un mot de passe.

Je te laisse ouvrir un sujet dans journal intime comme tu l'as déjà fait pour "insomnies" ou continuer dans le même sujet s'il est toujours d'actualité. Nous serons là pour te soutenir du mieux que nous pouvons. Pour le moment (vacances oblige) il y a peu de monde et je n'aurai pas le net du 22 aout au 5 septembre environ car je déménage. Mais il y aura toujours quelqu'un ici pour te soutenir et t'écouter.

Je t'embrasse très fort et te souhaite plein de courage..

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: psychologue et psychiatre   Mer 25 Aoû - 20:02

tout d'abord je te souhaite un bon déménagement... je comprends tout à fait quand tu dis "J'ai fait l'erreur plusieurs fois de laisser rentrer les maux de mes petits rêveurs dans ma bulle et ce n'est pas évident de tout gérer", car c'est mon plus gros problème... parfois je me dis que je suis un aimant à problèmes des autres. J'ai toujours réussi à résoudre les soucis quels qu'ils soient des autres mais les miens je n'y suis pas arrivée, peut etre par manque de temps pour moi.. comme je l'ai souvent dit : à force de s'occuper des autres on finit par se perdre soi même, le pire c'est qu'on ne s'en rend pas compte ou alors trop tard... actuellement je vis en complète contradictions :
-je suis fatiguée mais je n'arrive toujours pas à dormir (en moyenne 4 h par nuit en plusieurs parties),
-je paniques quand je suis dans un endroit ou il y a du monde mais je ne supporte pas d'etre seule
-je voudrais bien en finir mais je ne peux me resoudre à faire souffrir mes proches et encore moins laisser Fiona dans l'enfer de la guerre pour la garde que se font ma fille et son ex (le papa de fiona)
-maintenant que j'ai trouvé l'homme parfait,je craque et ne suis plus qu'une loque dépressive...
je deviens agressive à la moindre reflexion meme si elle n'est pas négative..
ce qui m'angoisse le plus c'est que je ne rends compte de mes oublis que lorsqu'on m'en fait la reflexion.. et là généralement je pleure.. d'un autre coté l'avantage c'est qu'on oublie qu'on a des prob de mémorisation....

je voudrais tant trouver la paix ... trouver comment etre assez forte pour m'en sortir... trouver le courage de faire le nécessaire...

merci pour tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: psychologue et psychiatre   

Revenir en haut Aller en bas
 
psychologue et psychiatre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je sais plus quoi faire psychiatre ou comportementaliste?
» adresse psychiatre?
» rv avec pédo psychiatre cmp
» PSYCHIATRE - Dr SANANES
» Compte rendu de mon premier rendez vous chez le psychiatre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Introspection :: Bureau :: La psychologie par thème-
Sauter vers: