AccueilPortail*GalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dépression en quelques mots

Aller en bas 
AuteurMessage
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: La dépression en quelques mots   Lun 4 Aoû - 16:05

La dépression se subdivise en deux parties:

  • La dépression majeure
Un ou plusieurs épisodes assez graves tout au long de sa vie:

1- Perte d'intérêt pour tout, même les passions
2- Perte de tonus musculaire
3- Perte ou gain de l'appétit
4- Perte ou gain de poids
5- Dévalorisation totale, perte d'estime de soi.
6- sentiment de culpabilité intense voire excessif
7- difficulté de concentration
8- Insomnie ou hypersomnie
9- Idée de mort proéminente.

  • La dysthymie
Mêmes symptômes, moins violents mais cela dure plusieurs années.

On se demande souvent quelle est la différence entre la névrose et la dépression. Vous pouvez voir que ces deux psychopathologies n'ont pas grand chose à voir même si certains symptômes se retrouvent. Mais on ne peut pas se proclamer névrosé ou dépressif. Il faut un examen médical et psychologique pour ça. Mais bon cela vous donne une petite idée sur la question.

--> Par contre: à noter: la névrose peut très souvent entrainer des épisodes dépressifs.

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Ven 5 Sep - 19:35

J'ai mon meilleur ami qui est dépressif par périodes (et qui a déjà fais des TS...)
Il avait carrement tous les signes décrit en même temps.

Je ne sais pas si c'est spécifique à lui ou c'est plus ou moins pareil pour tous les autres...
Quand je lui demande si ça va !?
il me réponds pas... et me dit cash : et toi ?
Il fais ça pour que je parle de moi et éviter par la même occasion de parler de ses problèmes.
Depuis j'ai compris le truc !

Après c'est assez fastidieux de remonter le moral d'une personne qui est dépressif.
Ca demande beaucoup de patience, d'écoute, de compréhension...
Revenir en haut Aller en bas
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Ven 5 Sep - 20:20

J'évite aussi la question en général et j'espère et n'espère pas que la personne le remarque...

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
Spellbound
Disciple du cercle
Disciple du cercle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 46
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Ven 5 Sep - 20:29

Moi aussi je répond de suite "Et toi?" à la question "Ca va?", mais bon c'est pas un signe de dépression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/spellbound5
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 9:46

Je n'aime pas spécialement non plus la question "ça va?" ...

J'ai été je pense en depression (les symptomes collent bien avec ce que j'ai eu) pendant un moment relativement long, la période de lycée/fac ...
Je n'avais plus aucun intérêt pour rien, je pesais pas des masses (en une grippe j'avais perdu plus de 7 kilos c'est pour dire) , je ne mangeais plus (déjà que j'ai un appêtit très faible) ...
Je m'endormais très facilement a tout moment, ne suivait plus aucun cours, plus aucune concentration a rien ...
J'étais très négative et pessimiste (je le suis toujours) ...
Et en plus de cela je me shootais aux antidepresseurs, accompagnés assez souvent d'alcool ...

Pour cela (les medocs) je n'en suis pas très fière, mais parfois on sombre très bas ...

Aujourd'hui je crois que j'ai encore quelques sequelles, quelques comportements dépressifs ...

Chacun a son chemin a suivre ^^ ça nous rends souent plus fort!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 9:56

Et bien moi aussi j'ai eu une période de dépréssion mais très intense! Je fesais des crises d'hysterie presque mais très intériiorisé, j'avais des angoisses énormes à m'étouffer presque ne sachant plus comment faire pour m'en sortir,des crampes d'estomac mal au foie ça remontais dans le dos! J'allais en cours et je revenais 1 heure après en regardant bien les rames du train! Heureusement que ma famillle était là pour moi. Aujourd'hi encore j'en suis pas sortit mais c'est je vais mieux car j'ai arrêté les cours pendant 2 ans mais je dois les reprendre là et j'avoue me sentir mal.
J'ai pas envie de revivre ça comme avant déjà pour ma famille qui à la longue ma m'aidera plus si ils voyent que je ne fais pas d'effort considérable et pour moi car j'en ai trop souffert.
Personne ne peut vous comprendre dans ces moments là!

Voilà mon passage à vide que j'ai vécue!
Revenir en haut Aller en bas
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 10:36

J'aurais une supposition mais je voudrais te poser une question: est-ce que cela se produisait juste quand tu devais aller en cours? ou pour tout autre chose?

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 10:43

Et bien en général c'est qu'en je dois prendre une décision. Parce que cette décision doit venir de moi et si je ne suis pas bien et donc pas réellement moi en partie est ce la bonne? ect... tu vois le cercle vicieux.
Mais a ce moment là, les angoisses étaient plus intense en cours car j'étais éloignées de mes parents donc j'avais peur. Peut être parce que je fesais et fais toujours malgré que j'essaye d'viter ça, de vivre en fait inconsciemment dans le regard de mes parents et des autres
Pffff je ne sais même pas l'expliquer! c'est tellement pas fondées mes trucs j'ai l'impression.
Revenir en haut Aller en bas
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 10:45

Nonon je comprends tout à fait.. crois tu que cela t'effraie plus de t'éloigner de ton père ou de ta mère?

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 10:53

bah aujourd'hui ça m'effraie moins mais par exemple quand ma mère part au travail bah j'ai l'impression qu'elle ne va plus penser à moi bref qu'elle va m'oublier!
Dès qu'on ne fait plus attention à moi j'ai l'impression qu'on m'oublie et c surment du au fait que je ne vis ^pas entièrement pour moi même pour les décision professionnelle...
Je prend un exemple:
j'ai travaillé 3 mois cet été dans un hypermarché à mettre en rayon. La société veut que ce travail soit dévalorisé or moi j'aimais bien l'ambiance et tout et du coup je ne suis pas resté 1 mois de plus car je me suis dit si je m'accroche j'aurai du mal à partir et ma mère me disait: ce n'est pas un travail pour toi tu peus faire mieux! bon elle a surment raison et je l'avoue tout de même mais je
culpabilisais

bref que des trucs comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 10:55

j'ai peut être mal compris la question alors pour moi peut importe que ce soit ma mère ou mon père
je ne sais même pas si je te répond en toute honneteté. J'ai du mal à savoir
Revenir en haut Aller en bas
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 11:11

Je ne vais pas te faire un cours de psycho, mais sâche que j'ai le même problème que toi, c'est pour ça que je te posais des questions, histoire de tenter un petit diagnostic...

Lors de notre enfance, il y a toujours une personne en particulier qui prend soin de nous, qui s'occupe de nous, qui nous donne à manger, qui nous change, qui nous console quand on se fait mal... en général cette personne est la figure d'attachement de l'enfant. Généralement, c'est la mère. Mais pas toujours!!

Mais attention il y a 3 ou 4 types d'attachements.
1- "secure": l'enfant est sécurisé, si la figure d'attachement s'en va, il continue à s'amuser dans son coin.
2- "insecure": dès que la figure d'attachement s'en va, le gamin est inconsolable.. il ne peut plus rien entreprendre tant que sa figure d'attachement n'est pas là. Généralement il pleure, fait des caprices, tape etc etc... puis quand la figure d'attachement revient, plus rien n'existe autour sauf elle..
3- Ambigü (je ne sais plus si c'est ça mais c'est l'idée): l'enfant peut très bien jouer tranquille pendant l'absence de sa fgure d'attachement et dès qu'elle revient, il lui en voudra de l'avoir abandonné, il la tapera, la griffera, lui fera des caprices, bref sera insupportable...

Le 4ème je ne me rappelle plus, en plus il a été découvert récemment donc je ne me rappelle pas trop du cours.. on a du le survoler..

Bref tout ça pour te dire que ce mode d'attachement continue à l'âge adulte.. la figure d'attachement change généralement et c'est souvent le coinjoint qui endosse le rôle. (c'est mon cas et je suis dans le 3ème cas moi - sauf que c'était ma soeur ma figure d'attachement)

Pour ton cas, je pense que tu es dans le mode "insecure" et que ça va malheureusement te poursuivre dans tes amitiés, en amour etc... tu es en totale insécurité lorsque tu n'es pas près de tes parents (lequel ça je ne peux pas te le dire) résultat tu fais des crises de nerfs, d'angoisse et tout ça...

Pour être franche avec toi, je crois que le seul moyen de s'en sortir est de suivre une psychothérapie... ça t'aiderait surement pour ta vie de tous les jours et pour ton futur.. Plus ça sera pris tôt, plus vite tu seras en accord avec toi même et tu te retrouveras (ou trouvera tout court!)

Saches aussi que si jamais tu es malade en voiture, ça peut aussi venir de ça.. être entre deux.. mais pas au près de ... pas cocoonée à la maison... tu peux aussi être timide, avoir du mal à sortir, du mal à t'extérioriser...

Des tas de problèmes sociaux peuvent en découler...

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mar 9 Sep - 13:47

disons que ce n'est pas mon problème dominant mais c'est vrai que chez mes amis lorsque j'envoie un texto j'attends avec impatience la réponse et s'ils me répondent pas vite je me dis bon ils ne pensent plus à moi, ça se trouve il s'en foutent et ils m'utilisent en gros....
Moi par exemple, lorsque j'écris un message sur le net ou autre et que je me relis quelques minutes après j'ai l'impression de ne pas me retrouver dedans et parfois j'ai une légère angoisse lorsque le texte apparait.C'est comme la sensation qu'on a en voiture lorsqu'on franchit une petite côte. C'est difficile à expliquer ! lol
Ou lorsque j'attends des messages(bien sur je regarde 40000 fois pour voir si la personne m'a répondu) et qu'elle m'a justement répondu et bien j'ai ce léger sursaut.
Tu vois ce que je veux dire? C'est comme si ça me renvoyait une image de moi qui me provoque cette sensation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Dim 5 Oct - 11:58

Personnellement, je pense qu'il y a un gros manque de confiance en toi Sof77 ... Peut être que je me trompe ...
Mais avant c'était pareil, j'avais l'impression de ne pas être aimée ou d'être oubliée si les personnes ne répondaient pas a mes messages dans les minutes qui suivaient ...
Bref, tout cela s'apprends, il faut trouver des raisons a tout cela.
Par exemple si tu envois un message a quelqu'un , et que cette personne ne réponds pas, c'est peut être pour de bonnes raisons, comme le fait que cette personne ne peux pas répondre, il ou elle est en cours, ou autre part, qu'il ou elle n'a pas de crédit... ect ...

Je pense que c'est un travail sur soi a faire, qui prends du temps!

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Dim 5 Oct - 19:29

oui Kryseis je pense que je manque de confiance en moi !
maintenant j'essaye de relativiser, de souffler en me disant comme tu dis: "bon ça se trouve elle est occupé et ne peux pa me répondre tout de suite".
Mais parfois c'est difficile à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Lun 6 Oct - 4:47

T'inquiètes pas, je comprends parfaitement!
Moi aussi ça m'a pris du temps avant de comprendre que les gens ne pouvaient pas être là pour moi dès que je le voulais, et qu'ils avaient leur vie aussi a gérer ...
Avec le temps tu arriveras a y penser, et a prendre confiance en toi, car le fait qu'ils ne répondent pas a tes messages n'est en aucun cas ta faute ou quelque chose contre toi!

Courage!!
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
iOneska
Prêtresse des ombres
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3749
Age : 36
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Lun 6 Oct - 15:47

Les enfants? on revient à la dépression s'il vous plait Wink

_____________________________________
"Partir ne mène nulle part, j'ai mis longtemps à le comprendre ; mais pour cela sans doute était-il nécessaire d'avoir fait tout le chemin. "Antoine Marcel

Mon petit monde:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ioneska
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Lun 6 Oct - 16:01

vivi! pardon ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Mélodie ardente
Petite flamme
Petite flamme
avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Lun 6 Oct - 21:44

Ah quel thème fascinant! Je pense qu'on y est tous plus ou moins sujet dans sa vie (je dis bien plus ou moins car il y a des degrès de profondeur dans la dépression)...
Quand on se retrouve seul ou quand on vie très mal un évènement on peut facilement tomber dedans.
Moi il y a eu des passages de ma vie ou je n'avais plus envie de rien, ou je pleurais pour un oui ou pour un non... Ou j'avais des idées noires et ou je me forcais presque à croire que tout le monde m'avait abandonnée, que j'étais seule au monde...
Mais heureusement je ne suis jamais allée bien loin car mes amis m'ont toujours repêchée... Et maintenant que je suis avec mon amour tout va mieux.
Le truc c'est qu'il faut toujours avoir en tête qu'on est jamais seul et qu'il y a des solutions à tout, même si c'est dur. L'important c'est d'être entouré et de ne pas se laisser aller (plus facile à dire qu'à faire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Ven 27 Mar - 10:29

je crois que ne sort jamais réellement de la dépression comme un héroïnomann n'est jamais sauvé de la drogue ...
Pour ma part ,je suis ce que l'on pourrait appeller de "bipolaire" : j'enchaîne les phases de joies / dépression. Je suis comme cela depuis toute petite et pas besoin d'une séance de psychanalyse pour savoir que cela est dû à mon passé douloureux.
Quoi qu'il en soit , pour revenir au sujet de la dépression , il y a toujours un moment où on sort la tête de l'eau (sauf pour les suicidés ... humour noir ) mais il faut faire attention au retour du bâton ; il faut puiser la force au fond de soi (c'est très abstrait "au fond de soi" je sais ) et ne jamais , JAMAIS se laisser couler : faire des trucs dont on a pas envie , genre sortir , voir des gens , aller à des fêtes où à des concerts , là où y a du monde ; parler : beaucoup parler et surtout : SE FORCER ...

La dépression ne se soigne pas par l'homéopathie ... il faut souvent souffrir pour atteindre la guérison.
Revenir en haut Aller en bas
Minanga
Chaman
Chaman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1611
Age : 47
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Ven 27 Mar - 20:19

Citation :
pas besoin d'une séance de psychanalyse pour savoir que cela est dû à mon passé douloureux.
Pas pour le savoir mais peut être que pour s'en détacher c'est nécessaire ?

Citation :
il faut souvent souffrir pour atteindre la guérison

Tu penses à quoi là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Jeu 5 Aoû - 19:02

bonsoir, il y a un ans et demi je dormais enormément (pendant environ 6 mois) et je n'arrivais pas à recupérer.. j'avais l'impression que plus je dormais plus j'etais fatiguée... j'ai aussi eu a ce moment là des maux de tetes et des pertes de mémoires du genre : je me retrouvais complètement à l'opposé de là où je travaillais et je m'en rendais compte que lorsque je croyais etre au bon endroit... j'ai été voir un neurologue qui, après plusieurs test dont un test mémoire, m'a dit que ce n'etait qu'un problème de concentration... pendant deux a trois mois je croyais que çà allait mieux mais depuis aout dernier je ne dors plus qu'en moyenne 4h par nuit et meme pas d'un traite... souvent je me réveille au bout de deux heures, je me retourne plusieurs fois dans mon lit mais je me lève au bout d'un moment car plus je traine au lit plus j'ai l'impression d'etouffer... je fais des cauchemars du genre je me noie dans ma chambre couchée sur mon lit qui tournoie en montant au plafond.... curieusement je me sens vidée de toute energie mais pas assez fatiguée pour faire la sieste ou dormir plus longtemps... depuis peu je suis à nouveau somnambule... j'ai souvent mal à la tete (surtout si je dois me concentrer)... en voiture j'ai evité des accidents à plusieurs fois... j'ai mal à toutes les articulations... je me renferme sur moi meme... rien que de devoir sortir faire les courses devient un challenge pour moi.. je m'isole et ne me sens bien que chez moi avec ma petite chienne... grâce à elle je me force à sortir plusieurs fois par jour.. mariée depuis un ans je n'ai plus aucune libido (heureusement que mon mari m'aime enormément et est très compréhensif)... je deviens aussi de plus en plus agressive à la moindre reflexion et je fais un gros effort sur moi meme pour ne pas exploser à chaque fois... je commence à me faire peur.. je pleure souvent sans savoir pourquoi et sans raison ....

j'ai vu une psy à trois reprises qui m'a dit que ce n'etait que de petites angoisses... moi je crois que c'est plus fort que çà... j'ai souvent l'envie de m'endormir sans plus me reveiller... je ne sais plus quoi faire pour m'en sortir... je devrais etre heureuse de vivre : je viens de me remarier, j'ai trois enfants adultes et trois belles petites filles et pourtant je ne sais plus où j'en suis de ma vie... je fais un boulot qui me pèse mais à mon âge difficile de changer. je ne sais même plus ce que je suis capable de faire ... je rate tout... je suis devenue nulle en cuisine... je ne sais même plus ecrire correctement... avec un peu de chance quelqu'un ici comprendra ce que j'ecris...

merci à l'avance

bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minanga
Chaman
Chaman
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1611
Age : 47
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Jeu 5 Aoû - 20:17

Salut Mamoune67...

J'ai repris l'historique de tes posts depuis que tu es inscrite sur le forum et... pour moi il est évident que ce dont tu souffres est bien plus que de "petites angoisses"...

Je pense qu'il faut que tu changes de thérapeute, mais pour trouver celui ou celle qui t'accompagnera correctement il faut que toi aussi tu fasses un bout de chemin...

Tu as besoin d'être écoutée, c'est sur... mais peut être aussi que quelqu'un te parle, honnétement.

Ton décédé père est omniprésent dans tes posts et je ne crois pas que tu es fais son deuil... j'ai même l'impression que c'est le noeud primordial autour duquel tu as noué ta vie...

Récemment, l'arrivée dans ta vie d'une personne (ton mari actuel) qui te fait penser à ton père décédé à fait remonter en toi toutes les émotions que tu désires cacher depuis sa mort...

Toute thérapie réussie t'aménera à faire deuil de ton papa décédé...

es ce ton désir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Sam 7 Aoû - 21:22

merci chaman,
je croyais avoir ma vie en main mais il n'en est rien... il y a trois ans et demi ma 2e fille a accouché prématurément (à 27 sem) d'une petite fiona ... j'ai fait ce que j'ai pu pour aider ma fille et aider cette petite à lui donner l'envie de se battre pour vivre... aujourd'hui c'est une belle petite blonde qui est tiraillée entre sa mère et son père (qui les a abandonnées lachement alors que ma fille etait en depression post natale) il en a eu la garde provisoire depuis aout dernier et çà a achevé de briser mon coeur...

mon mari ressemble assez a mon père tant physiquement que par son attention pour moi... quand je me plonge dans ses yeux je retrouve ce calme, cette sensation de bien être que j'avais auprès de mon père... il est vrai que j'etais toujours fourrée avec mon père, j'avais même le projet de devenir chauffer Poids Lourd comme lui... il est vrai aussi que je n'arrive pas à en faire le deuil... peut être la peur de le voir disparaitre à tout jamais... il a eu une attaque cérébrale au volant de son camion alors qu'il rentrait plus tôt à cause de maux de tête qui le faisait souffrir ce jour là... il n'avait que 44 et ans et etait très rarement malade.. c'etait le mercredi 6 avril 1977... je ne l'avais plus vu depuis le dimanche soir (j'etais partie avec le curé depuis le lundi en préparation de notre communion le 17 avril) on l'a enterré le lundi de Pâques... j'ai pris presque trois ans avant d'admettre qu'il ne viendrai plus .... a ce jour j'ai du mal à preparer une fête ou de prévoir quoi que ce soit.... l'an dernier mon mari a préparé le plus gros de notre mariage... plus la date approchait plus j'avais peur qu'il n'arrive quelque chose qui aurait assombri ce jour... un de mes oncles est mort deux semaines avant .. je n'en etais pas très proche mais çà m'a fichu quand meme un petit coup au coeur... mais bon c'est la vie ... ma grand mère paternelle s'est suicidée à l'age de 56 ans en s'immolant dans sa cuisine... moi je n'ai pas envie d'en arriver à cette extrémité même si parfois j'y penses... d'un autre coté je me dis que chaque jour qui passe me rapproche de mon père..... j'ai bien envie d'etre enfin heureuse auprès de mon mari ... comment y arriver.... je ne comprends pas pourquoi cette tristesse, ces envies de pleurer envahissent ma vie alors que j'ai tout pour etre heureuse.... je nai jamais su parler de moi.... c'est peut etre sur ce point que je dois travailler pour avancer.... je me suis toujours plus occupée des autres que de moi même ...

a force d'aider les autres on en fini par se perdre ....

je te remercie de m'ecouter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamoune67
Petite feuille
Petite feuille
avatar

Féminin
Nombre de messages : 92
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Lun 9 Aoû - 23:18

je ne comprends pas pourquoi je suis si mal psychologiquement alors que maintenant j'ai tout pour etre heureuse : j'ai trouvé l'amour avec un grand A, je suis mamie de 3 belles petites filles... avec mes enfants ont a réussi à aplanir nos différents.... mais mon papa me manques actuellement enormément.... depuis 5 ans je travaille comme aide à domicile auprès de personnes agées et ce travail m'a vidé du peu d'energie qui me restait... je ne supporte plus de m'occuper des autres.. je ne supporte plus les petits vieux et leurs reflexions blessantes.. je ne supporte plus de me justifier de tout et de rien... je deviens agressive et je n'aime pas çà.... je ne dors presque plus depuis le mois d'aout... sur les 3 ou 4 h que je dors par nuit souvent je me réveille une ou deux fois en ayant l'impression d'etouffer.. il me faut alors me lever et sortir prendre l'air sur le balcon pour me sentir un peu mieux....je suis même trop fatiguée pour faire la sieste..

je suis en arrêt maladie pour depression via mon medecin traitant malgré la psy qui penses que je ne souffre que de quelques petites crises d'angoisses (mon médecin m'avait déjà mise en arret maladie pour dépression et epuisement à 3 reprises les 3 dernières années mais juste pour 2 a 3 sem) mais là j'ai peur de partir en vrille ... à la moindre reflexion j'ai presque des envies de meurtre et çà me fait peur.. je commence à avoir peur de mes reactions.. en voiture je suis devenue un danger public car je n'arrive plus à me concentrer correctement...

ma seule envie actuellement c'est de m'endormir et ne plus me reveiller... je commence à en vouloir à la sage femme qui m'a réanimée à la naissance... le medecin voulait me declarer mort née mais elle s'est acharnée et j'ai survécu.. parfois je me dis qu'elle aurait dû l'ecouter... elle m'aurait eviter d'embeter autant de monde...

je n'aime pas beaucoup parler de moi car je penses que mes problèmes ne sont pas si importants que çà... et que de toute manière personne ne s'y intéresses (a part mon ptit mari) c'est lui qui m'a poussée plus ou moins à me soigner correctement ... il faut maintenant que je trouve LA personne qui va m'aider à trouver en moi ce qui cloche et ce que je dois faire pour remonter la pente afin que je puisses combler mon ptit mari adoré encore de longues années....

merci de me lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shauna
Petite graine
Petite graine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 59
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mer 22 Juin - 21:10

La mienne est due au fait que j'ai ramé durant de longues années, dans les finances comme dans l'amour. Mon premier mari pompait sur notre compte pour offrir l’hôtel et des cadeaux à sa maîtresse (mon amie de surcroît) pour finalement partir avec elle après 18 ans de mariage. J'ai tenu le coup pour mon fils mais le doc m'avait dit que je ne tiendrai pas longtemps. J'ai essayé de tenir bon pendant 12 ans. Septembre 2010, mon fils, marié et père de 2 enfants, ne paye plus le financement voiture que j'avais fait à mon nom propre pour lui et son épouse, résultat : saisie sur mon salaire, mes primes, mes prestations de nuits et mes congés payés et un refus total de mon fils à me rembourser (3800E). Une tuberculose latente contractée lors de mon travail en prison, un harcèlement moral de la part de 3 collègues et une surveillante principale, mon second mari qui m'avoue m'avoir trompée, le décès par overdose d'un détenu lors de ma nuit de ronde, les bagarres dans lesquelles je dois foncer avec pour armes mots et mes poings (en Belgique, nous n'avons aucune arme pour nous défendre lors de bagarre), être à leur écoute quand ils reçoivent une mauvaise nouvelle, les aider à la réinsertion, supporter leurs insultes et j'en passe, je travaille aussi bien avec des pédophiles que des meurtriers et des voleurs de toutes envergures. Pas souvent chez moi à cause de ce boulot et quand je rentre, le ménage, les comptes, les magasins et un mari que je dois écouter râler sur son boulot d'ingénieur civil. Mes parents qui atteignent l'âge de 84 et 87 ans et dont je dois m'occuper même s'ils sont à 13 km de chez moi, j'y vais minimum 4 fois par semaine.

Je suis en dépression, je ne peux de nouveau compter que sur moi-même comme lors de mes 5 ans lorsque j'ai été violée (je dois faire abstraction de ça dans mon boulot puisque il y en a où je bosse) et que personne n'a rien fait car c'était un sujet tabou. Comment m'en sortir, je ne sais pas. Souvent j'ai pensé à quitter le monde mais je suis retenue par 2 chiens qui m'aident plus que ma propre famille. Tous les jours je pleure, je ne dors pratiquement pas, de plus le traitement lié à cette maudite tuberculose me met sur les genoux et pour couronner le tout, je dois faire bonne figure à tout le monde. Vous savez à quoi je pense ces derniers mois ? A prendre arme et tirer sur tout ce qui bouge tant l'agressivité me monte à la gorge.

Une partie de moi est faite de haine, l'autre survit comme elle peut et tente de résister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shauna
Petite graine
Petite graine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 59
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   Mer 22 Juin - 21:16

pffuuu désolée les ptits loups, mais rien que d'écrire ce post m'a remit les nerfs en boule et paf, la migraine revient.

Plein de gros bisous à vous et bonne nuit. (blanche pour bibi encore et toujours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dépression en quelques mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dépression en quelques mots
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour, quelques mots pour me décrire.
» Quelques mots arabes
» Qu'est-ce que le taoïsme ? En quelques mots.
» juste pour dire quelques mots au sujet des réveillons en ce qui me conserne!!
» Quelques mots pour me présenter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Introspection :: Bureau :: La psychologie par thème-
Sauter vers: